ECOSSE

2015  -  Adventura2  emmène le RD471 en ....
Un roadtrip organisé par Adventura2 
advtours logo 1.png

Notre voyage dans

Road Trip Magazine N°32

12039214_943237225713331_6885007235077237585_n
12091384_10153293425164790_7566257405775169475_o
12032665_10153293425174790_3763788723212123931_o
10828000_10153293425154790_114325507841206750_o
10828000_10153293425154790_114325507841206750_o (1)
 

Samedi 4 juillet

1/1

(Paris - Amsterdam - ferry)

 

Samedi  4 Juillet c’est le Départ !  516 kms pour rejoindre Amsterdam. L’embarquement doit se faire à 15h00, donc l’option balade pour rejoindre la Hollande est exclue. Ce sera l’Autoroute. Cette première journée n’est forcément pas la plus sympa mais c’est le passage obligé. Les 516 kms vont se dérouler sans encombre et  Le Trajet n’a donc pas trop d’intérêt mais c’est le passage obligé. Timing parfait le petit groupe arrive à 14h00 au Ferry, le temps de manger un casse-croute près du port et nous voilà embarqué. Les motos sont fixées, les cabines squattées, les affaires posées, c’est l’heure de l’apéro (le premier d’une très longue série.)La Traversée se passe à merveille, temps calme et on se paye même le luxe d’arriver à Newcastle sous le soleil.

(Newcastle - Edinburgh)
 
La traversée terminée, nous récupérons nos motos et c’est parti !
Rouler à gauche : c’est ce qu’il faut se répéter les premières heures pour que cela devienne un reflex ! Certains ont collé un sticker fluo avec une flèche en guise de mémo. De toute façon le groupe va rouler en mode « mouton » et donc si le premier roule à gauche les autres devraient suivre. Un rapide Passage à la Douane et police des Frontières (on a perdu un peu l’habitude de ce genre d’étape avec l’Europe) et c’est parti.  Le paysage est joli mais assez proche de nos campagnes Françaises, mise à part rouler à gauche il n’y a pas trop de dépaysement dans le coin. 70 kms sépare Newcastle de la frontière Ecossaise.
L’entrée en Ecosse est marquée par une petite frontière touristique avec un parking, un joli point de vue et une petite buvette. Première arrêt obligé donc pour la traditionnelle photo d’entrée dans ce territoire convoité par notre équipe. On y est !  On roule en Ecosse. Notre première  étape est donc de rejoindre Edinburgh afin de remonter et nous rapprocher des Highlands. Une étape de 200 kms. Le temps est avec nous pas de pluie pour le moment. On en profite pour visiter la capitale, et finir la soirée dans un pub Ecossais.

Dimanche 5 juillet

1/1

1/1

Lundi 6 juillet

(Edinburgh - Ballater)
 
nous quittons Edinburgh pour rejoindre Ballater. Une étape de 190 kms, ou nous allons commencer a vraiment découvrir l’Ecosse. En effet, plus on monte vers les Highland et plus le paysage change. Nous traversons le Cairngroms national Park pour rejoindre Ballater qui se trouve au cœur de ce parc national de 4 5 28 km² crée en 2003. Le paysage est époustouflant. La route qui traverse le parc passe par de haut plateau désertique, des forets immenses et même une station de ski.et oui visiblement on ski en Ecosse. Il faut dire que nous somme le 6 juillet et il fait quand même 8 degrés !!  Les routes sont propres, sinueuses, délimitée  tout le long par de long piquets de démarcation pour les périodes de neige. Nous arrivons donc à Ballater, un petit village perdu dans ce gigantesque

Mardi 7 juillet

1/1

(Ballater - Inverness)

Après une bonne nuit dans un superbe hôtel, c’est le départ pour Inverness, la plus grande ville des Highlands.

Pour s’y rendre notre roadbook nous amène dans la région  du Speyside qui est la région la plus importante de la fabrication du whisky. On y croise des distilleries quasiment à chaque ville que l’on passe, facile à reconnaitre par leurs traditionnels tours avec un toit pointue qui servait (à l’origine) au séchage du Malt. Des noms connu comme Glenfiddsh, GlenLivet ou encore Cardhu s’affichent sur des panneaux de directions routiers. On a que l’embarrât du choix sur notre trajet. Seul hic quand on débarque  à 19, en Ecosse il est quasiment impossible de visiter une distillerie sans réservation préalable. Soit il faut réserver la veille, soit carrément nous sommes trop nombreux, soit la distillerie est en maintenance, du coup impossible de visiter aujourd’hui !

On se rabat donc sur la visite de la tonnellerie la plus connue d’Ecosse : la tonnellerie de Speyside. La visite est bien organisée, petit film avec effets olfactif, visite en français. Bref sympas. Une belle journée donc même si la pluie commence à montrer le bout de son nez. On alterne avec tenue de pluie et sans tenue de pluie durant toute la journée.

Nous somme à Inverness, une grande ville, beaucoup de monde dans les rues. Notre objectif de la soirée sera de trouver un resto qui prenne 19 personnes sans réservation. Visiblement les Ecossais sont en mode panique quand ils voient arriver tant de monde. Sur tout notre séjour il a été très difficile de trouver des restaurants qui nous prennent tous d’un coup. De plus heure du soupé : 17h30…. Pour nous c’est le gouter voir l’apéro. Il faut savoir qu’à 19h ils refusent directement car trop tard. Il va falloir s’habituer à manger tot. Nous allons rester 3 nuits à Inverness car il y a beaucoup de chose à voir, notamment le fameux Loch Ness.

Mercredi 8 juillet

(Inverness - Inverness : Boucle )

c’est justement ce jour que nous profitons pour visiter le fameux lac (Loch) Ness. Ce n’est pas forcément le coin le plus jolie d’Ecosse mais ça reste un passage obligé je pense quand on va en Ecosse. Imaginer faire le tour de France sans visiter la tout Effel. Pas la peine de faire le tour du lac (loch), d’Inverness il faut simplement aller à l’Urquhart Castel qui se trouve seulement à 30 km d’Inverness. Le temps légèrement pluvieux, une sorte de brumisateur qui vous arrose par alternance, tout le long de votre route. Arrivé au château, c’est l’endroit touristique par excellence : grand parking, car de touriste japonais… Mais c’est beau, la visite du château qui donne sur le Loch se fait en une petite heure et on finit comme à Disney par la boutique souvenir. La visite faite, le petit groupe va se perdre dans les terres Ecossaise. Et c’est bien ca qu’il faut faire en Ecosse, ne pas hésiter à se perdre dans les terres et prendre des routes en cul de sac qui peuvent parfois faire plus de 30 kms avant de se retrouver devant le fameux panneau fin de route. Il faut donc bien préparer son roadbook pour éviter de se retrouver sur un chemin de terre…

Notre roadbook était bien préparé et même les culs de sac étaient prévus. Il ne faut donc pas hésiter à chercher les petites routes qui offrent des paysages splendides. Plus les routes sont petites, plus c’est désert, plus c’est sauvage et plus c’est splendide. Par contre bien prévoir les plein d’essence et le casse-croute du midi car rare sont les stations et resto que l’on va croiser. La pluie est toujours là par intermittence entre soleil et nuage.

1/1

Jeudi 9 juillet

(Inverness - Inverness)

Jeudi 9, c’est la grande boucle des Highlands. On monte jusqu’à Unapool en longent le divers loch pour rejoindre la côte Ouest. Les paysages deviennent sauvages.  Par moment nous croisons plus de mouton en liberté que de voiture. Il faut être assez vigilant d’autant plus que les routes ne sont pas large et il n’y a quasiment pas de bas-côté pour s’arrêter.

La plupart des routes (mise à part les nationales) sont des Pacing Road : des routes étroites (très étroites)  ou deux voitures ne peuvent pas se croiser. De ce fait, sur ses routes tous les 200 mètres il y a des « Pacing Place », petit renfoncement afin de pouvoir se ranger sur le bas-côté et laisser les voitures ou motos que l’on croise. Plein la vue ! Le paysage est irréel et lunaire : Une alternance de pelouse verte fluo, de Tourbe, de roche grise et de petit lacs…c’est tout simplement superbe. Les petites routes sillonnent ses paysages hostiles et déserts. On croise de temps en temps une voiture ou une moto mais à part les moutons qui sont partout à chaque sorties de virage il n’y a personne ! Seul point négatif sur ce voyage : Il pleut…il pleut….on comprend pourquoi le paysage est aussi vert. Ce n’est pas de la grosse pluie mais il fait tout le temps humide. On a l’impression qu’il y a constamment un brumisateur qui vous arrose le casque et par moment un grand soleil, on passe de 8 à 17 degrés en quelques kilomètres….Etrange climat : les 4 saisons dans une journée.

Arrivé à Unapool nous empruntons la splendide route côtière qui va jusqu’à Ulapool. L’avantage de faire la route côtière est que le vent pousse les nuages et par conséquent le temps est un peu plus clément, mais reste humide tout de même (Nous sommes en Ecosse ne l’oublions pas !). Comme toujours en Ecosse il faut prendre des routes sens issu afin de découvrir les paysages pur et sauvage. Pour accéder à certains phares côtiers il faut donc parfois prendre 20 à 30 kms de route qu’il faut reprendre dans l’autre sens pour revenir sur notre route initiale. Mais le détour en vaut largement la peine. Malgré le temps humide on parvient quand même à piqueniquer sous le soleil. Le temps est très changent. La progression pour ses 300 kms  va se faire doucement, une moyenne de 40 km/h pas plus car les routes sont extrêmement étroites sans quasi aucun parking pendant parfois 30 à 40 kms. Pour faire arrêter 13 motos ca relevé de l’exploit !

Le soir tout le groupe va rentrer sur Inverness, repas, pub et soirée au whisky

1/1

Vendredi 10 juillet

(Inverness - Portree)

C’est le départ d’Inverness direction L’ile de Skye. Un gros roadbook toujours au plein milieu des Highland .Pour rejoindre donc Portree, la ville principale de l’ile de Skye  direction l’incontournable Loch Torridon sur la côte Ouest de l’Ecosse. Un passage obligé (à bien y réfléchir dans les Highlands tout est passage obligé). Sur notre route vers le lac Torridon, c’est un paysage complètement sauvage qui s’offre à nous. Les routes, voir les chemins sillonnent les milliers de petits lacs, la tourbe et les roches grise caractéristique de l’Ecosse.  Quand nous avions préparé le roadbook, nous avions repéré une auberge sur cette route mais sans trop de conviction car l’endroit est vraiment perdu,  et pourtant, les indications étaient bonne (merci Google maps), l’auberge est bien là, perdue au milieu de nulle part en face d’un lac. L’endroit est bucolique, parfait pour une pause-café, ou plutôt Tea !
Après ce petit réconfort, au sec, notre petit groupe repart pour longer le Loch Torridon. La route surplombe ce gigantesque lac de 25 kms, la vue est unique !

Le repas se fera à Applecross, car c’est le seule endroit où il y a un resto…pas le choix donc mais aussi car ce petit village de pécheur est connu sur cette route et le seul et unique restaurant est indiqué partout dans les guides. La carte est variée, ça va du sandwich aux crevettes royale sans oublier le fameux Haggis (Pense de brebis farcie).  La route entre Applecross et Tornapress est exceptionnelle .Enfin avant d’arriver sur l’Ile de Sky nous faisons un petit détour pour aller voir le  Eilean Donan Castle. Le château d’Ecosse le plus connu. Celui que l’on voit sur toutes les cartes postales et qui a servi de décor dans de nombreux film tel que Highlander  ou encore Le monde ne suffit pas (James Bond). Bref, on joue le touriste encore une fois. Le château se trouve à quelques kilomètres du Pont qui relie l’ile de Skye à l’Ecosse. C’est au passage de ce pont que nous allons prendre la plus grosse pluie du séjour. Là c’est plus un brumisateur mais des sceaux d’eau qui nous tombe dessus. Nous allons donc rejoindre Portree sous la pluie sans quasiment rien voir du paysage tant les nuages sont bas et nous arrosent. Nous arrivons à Portree, à nos guets House qui donne directement sur le port. Le soir ce sera repas Indien (seul resto qui peut nous accueillir aussi nombreux).

1/1

Samedi 11 juillet

(Ile de Sky)

 journée est consacrée a faire le tour de l’Ile. Le ciel est couvert et nous somme obligé de nous contenter a devoir faire que le tour de l’Ile. Impossible de rentrer dans les terre  et monter en hauteur  car le snuage ont envie les cols. Rien de bien grave car l’Ile est magnifiuque partout donc rester sur les cotes nous permets d’avoir un temps plus ou moins découvert. Cascades , château , moutons bien sur , tout y passe. Au passage visite d’une très sympatique tannerie  et enfin retour sur Portree.

IMGP8169.JPG
IMGP7762.JPG
IMGP8200.JPG
IMGP8171.JPG
IMGP8185.JPG

Dimanche 12 juillet

(Portree - Fort William)

Nous quittons L’ile de sky pour Fort William. Le temps est nettement plus sympathique et nous nous dirigeons vers le bac qui nous permet de rejoindre l’Ecosse par mallaig.

Sur la route grosse galère, c’est l’accident tant redouté. Petites routes, gravillons, freinage un peu fort et c’est la chute d’un dès notre quasi a l’arrêt mais asse pour se casser la clavicule…. Galère, a part des moutons on ne risque pas de croise rune ambulance. Heureusement un Ecossais nous a vu et a de suite pris en charge notre ami. Par chance il y a un hôpital a 10 kms .Tout le groupe va donc se diriger vers l’hôpital, verdict donc : double fracture de la clavicule, le voyage s’arrête là pour lui. Nous somme obligé de le laissé donc là, et continuer notre route non sans avoir fait toutes les formalités nécessaire pour son rapatriement en France.  Nous arriverons à fort William finalement dans les temps prévu. Fort William est LA ville des randonneurs. Il y a des boutiques des rando à tous les coins de rues.

1/1

Lundi 13 juillet

(Fort William - Ile de Mull)

C’est le départ, a 12 motos vers l’Ile de Mull. Pour s’y rendre il faut prendre 2 bacs sur notre route. L’ile de Mull est une réserve naturelle splendide. Extrêmement sauvage, on se demande même comment cela peut être plus sauvage que les Highlands ou l’ile de sky et pourtant … C’est ici que nous rencontrons les routes les plus difficile du voyage : étroites, dénivelé impressionnant et tète d’épingle tout ça agrémenté de pluie et route défoncée…. L’utilisation d’un trial n’est pas du luxe ici. Nous allons donc parcourir la côte ouest de l’ile et rejoindre Tobermory, la ville principale de Mull. Un splendide port de pêche, tout en couleur qui héberge la plus vielle distillerie de l’Ecosse (qui ne se visite pas).

1/1

Mardi 14 juillet

(Fort William - Glasgow)

 Nous quittons fort William pour Glasgow. Sur la route, entre Fort William et Glasgow nous longeons une bonne partie du trajet une voix ferrée. Pas n’importe qu’elle voix ferré : C’est la voix du célèbre train qui mène à Poudlard…le train d’Harry Potter !  Qui ne connais pas le fameux pont qui mène à Poudlard ! Ce pont n’est autre que le Glenfinnan Viaduc. Le train passe toujours sur ce viaduc 3 à 4 fois par jour. Le plus dur est de tomber au bon moment.

Le viaduc n’est indiqué nulle part sur la route, il faut l’avoir noté quelques part ? Aucune indication. Nous trouvons le parking et après 20 minutes de marche, le célèbre pont s’offre à nous. IL est immense est exactement comme dans le film. Reste à savoir si le train est déjà passé. Timing parfait, chance aussi, le train passe dans 20 minutes. Juste le temps de grimper en haut de la colline pour avoir LA VUE qui va bien. On a bien fait d’attendre, il passe enfin, superbe, majestueux. C’est exactement comme dans le film. Apres cette pause cinématographique nous repartons direction Glasgow. Depuis le début nous essayons de trouver une distillerie que l’on puisse visiter tous ensemble. Très compliqué en Ecosse quand on est un groupe mais hors de question d’aller en Ecosse et de ne pas visiter une distillerie. Le dernier atout est donc jouer sur le chemin vers Glasgow…bonne pioche !  La visite est en anglais mais commence direct par une dégustation.

Le groupe arrivera à Glasgow en fin d’après-midi, un peu tard pour s’aventurer dans Glasgow, ça sera pour le lendemain.

Mercredi 15 juillet

(Glasgow)

Une journée sans moto, consacrée à la visite de la ville.  Nous somme agréablement surpris par le dynamisme de la ville. On pense que Glasgow est une ville industrielle, il n’en ait rien. La ville est agréable, très vivante. Des groupes jouent ca et là un peu partout dans les rues, le resto sont plein a craqué. La ville est très culturel et le clou du spectacle et de visiter le Musée du Transport qui est tout simplement superbe et gratuit (rare en Ecosse).

1/1

Nos Roadbook Ecosse

Il faut savoir qu'en Ecosse il y a beaucoup de Guest House mais il est très difficile de  trouver pour des groupe de plus de 10 personnes. L'option hotel donc a été plus facile dans notre cas (19 personnes) .

Edinburg :

  • Ibis Budget Park : L'hotel est situé en prériphérie de Edingurgh , il est tout neuf , a 10min en moto du centre , une ligne de bus dessert l'hotel. Très bon hotel pour le prix

  • Adresse : Edinburgh Business Park, 6 Lochside View, Edinburgh EH12 9DH, Royaume-Uni

    Téléphone :+44 131 446 5900

 

Ballater :

  • Glen Lui Hotel : Un de nos  meilleurs hotel du séjour ,  Plusieur type de chambre : style bungalow ou chambre dans l'hotel même. Ne pas hésiter a manger le soir su place , c'ets une cuisine gastronomique , la meilleur que nous ayons mangé durant notre séjour.

  • Adresse : Ballater, Aberdeenshire, Royaume-Uni

    Téléphone :+44 1339 755402

 

Inverness :

  • Ardross Glencain : Idéalement placé , en plein centre d'Inverness . ca fait un peu auberge de jeunesse , les chambres son propre . 

  • Adresse : 18-20 Ardross St, Inverness, Inverness-Shire IV3 5NS, Royaume-Uni

    Téléphone :+44 1463 232965

 

Portree:

  • The PinkguestHouse : superbement bien placé , ce guest house donne directement sur le port en plein centre ville. Les proprietaires sont extremement sympatique .

  • Adresse : 1 Quay St, Portree, Isle Of Skye IV51 9DE, Royaume-Uni

    Téléphone :+44 1478 612263

 

Fort William :

  • Premier Innl : Une chaine d'hotel style Ibis , rien a dire , les chambres sont très confortable

  • Adresse : Loch Iall An Aird, Fort William PH33 6AN, Royaume-Uni

    Téléphone :+44 871 527 8402

 

Glasgow :

  • Ibis Budget : Nul , très décu par cet hotel . Il ne devrait pas porter le nom de Ibis (vieux , sale..) .

  • Adresse : Passez votre chemin...

.

total.png

total.png

Samedi 4 - Pontcarré - Amsterdam

Samedi 4 - Pontcarré - Amsterdam

353kms - Etape de liason pour rejoindre le bateau

Dimanche 5 - Newcastle-Edinburgh

Dimanche 5 - Newcastle-Edinburgh

195kms

Lundi 6 - Edinburgh-Ballater

Lundi 6 - Edinburgh-Ballater

254kms

mardi 7- Ballater-Inverness

mardi 7- Ballater-Inverness

173kms

mercredi 8 - Boucle

mercredi 8 - Boucle

300kms

jeudi 9 - Boucle

jeudi 9 - Boucle

122kms

vendredi 10- Inverness-Portree

vendredi 10- Inverness-Portree

307kms

samedi 11 -Boucle

samedi 11 -Boucle

200kms

dimanche 12 - Portree - Fort William

dimanche 12 - Portree - Fort William

144kms

lundi 13 - Boucle

lundi 13 - Boucle

200 kms (Ile de Mull)

mardi 14 - Fort William - Glasgow

mardi 14 - Fort William - Glasgow

170kms

Jeudi 16 - Glasgow - Newcastle

Jeudi 16 - Glasgow - Newcastle

244kms

 
 

http://Adventura2.fr blog2  Roadtrip en Amerique du sud en moto a travers la Cordillère des Andes.

  • Icône sociale YouTube
  • Instagram
  • Facebook
12039214_943237225713331_6885007235077237585_n